ACTUALITÉS

2ème Congrès de la S2MS

Università di Corsica – 23 & 24 juin 2022

Collectifs de recherche et recherches collectives en « Management du sport » : enquêter, produire des données, répondre à une commande.

Appel à contribution : prolongement jusqu’au 2 janvier 2022

L’objectif des organisateurs est de proposer, durant deux jours, un espace de discussions, d’échanges et de dialogues, entre chercheurs sur ce que signifie, aujourd’hui, faire de la recherche en « Management du sport ».

Le programme de cette nouvelle manifestation scientifique de la S2MS s’articulera autour de trois thématiques :

  • Production de données et méthodologies de recherche en « Management du sport »
  • Projets collectifs et travail interdisciplinaire en « Management du sport »
  • Demandes sociales et rapports aux commanditaires en « Management du sport »

Une conférence plénière et une table ronde viendront compléter la programmation des communications retenues.

Calendrier :

Date limite de dépôt des propositions : prolongement jusqu’au 2 janvier 2022
Date limite de retour des expertises : 28 janvier 2022
Début des inscriptions : 1er mars 2022
Clôture des inscriptions : 16 mai 2022
Déroulement du congrès : 22&23 juin 2022


Mobilisation pour la défense des STAPS

Le mouvement a été lancé à Rennes en début d’année puis s’est étendue à toute la France. Une journée nationale est prévue le 24 novembre prochain à l’initiative du SNEP et du Snesup, notamment à Paris devant l’assemblée.

+ Lettre de Marie-George Buffet à Jean Castex « conditions d’études dégradées »

Communiqué :
Chers collègues, Comme vous le savez sans doute, la faiblesse des moyens humains consacrés à la filière STAPS fait l'objet depuis plusieurs mois d'une mobilisation de la part des enseignants et enseignants-chercheurs. Elle fut locale (Rennes) dans un premier temps mais s'est logiquement étendue à l'échelle nationale compte tenu du déficit généralisé. Le SNEP-FSU et le SNESUP-FSU ont pris l'initiative de structurer cette mobilisation en envisageant une action nationale le 24/11 sous la forme d'un rassemblement devant l'assemblée nationale. Celui-ci bénéficiera d'un soutien - attractif médiatiquement - de quelques députés et sénateurs souhaitant relayer les revendications. Nous tentons de faire en sorte que le maximum d'UFR soient représentés par 2 collègues sur place. Pour le moment, un bon tiers des UFR le seront. Il est donc fort probable que votre UFR d'appartenance ne le soit pas. Si tel est le cas nous vous suggérons de répondre à cet appel en participant à ce rassemblement ou de le diffuser au sein de votre UFR. Les personnes souhaitant participer à cette action peuvent se signaler aux responsables syndicaux du SNESUP et du SNEP dont voici les contacts :   anne.roger@snesup.fr ; pascal.anger@snepfsu.net

A propos du Congrès « enjeux des jeux » dans la lettre de l’InSHS

Concevoir les promesses de Paris 2024 au prisme de quarante ans de recherche en sciences humaines et sociales sur le sport

Voir notamment les pages 9-11 dans la lettre 71 de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.


Contester localement l’organisation des Jeux olympiques. Les candidatures de Paris, Rome et Hambourg 2024

Le 11 février dernier, Hugo Bourbillères, William Gasparini, Tony Orival et Michel Koebel ont organisé une journée d’étude en ligne portant sur les contestations des citoyens en marge des JOP 2024. Cette journée qui a regroupé 140 inscrits (entre 50 et 80 participants simultanés durant toute la journée), de 15 pays différents, a tenté d’éclairer scientifiquement les processus de participation et de contestation dans les candidatures aux Jeux olympiques et paralympiques, ce qui revient aussi à poser la question de la démocratie dans les choix de nos sociétés. Tout a été enregistré et est désormais disponible sur Canal-C2  en anglais et en français. Lien vers les interventions en français https://www.canalc2.tv/video/15710 et en anglais https://www.canalc2.tv/video/15718


Le crédit du HCERES en question ?

Pour une évaluation bienveillante, transparente et équitable des unités de recherche en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS).

L’AFRAPS, l’ARIS, la SFHS, la 3SLF et la S2MS déplorent une situation qui, en plus de détruire le rapport de confiance nécessaire à tout travail d’évaluation sérieux et efficace, nuit à la crédibilité même du HCERES dans les communautés que ces sociétés savantes représentent. Détail du communiqué.


Save the date 18 au 21 janvier 2022 – Congrès –  Les enjeux des jeux : penser le sport et Paris 2024 à partir des SHS !

L’Association Française de Recherche en Activités Physiques et Sportives (AFRAPS), l’Association pour la Recherche sur l’Intervention en Sport (ARIS), la Société Française d’Histoire du Sport (SFHS), la Société Francophone de Philosophie du Sport (SFPS), la Société Savante de Management du Sport (S2MS) et la Société de Sociologie du Sport de Langue Française (3SLF) vous invitent à retenir la date du congrès Les Enjeux des Jeux : contribution de la recherche en sciences humaines et sociales du sport aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Cet événement scientifique organisé par l’équipe « Santé, éducation, situations de handicap » (SANTESIH, Université de Montpellier) et par le Centre de recherches sciences sociales sport et corps (CRESCO, Université Paul Sabatier – Toulouse 3) se déroulera à Montpellier du 18 au 21 janvier 2022, sous le parrainage du Ministère chargé des sports, du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de l’Agence nationale du sport (ANS) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).


Universitaires et parlementaires œuvrent à une proposition de résolution -Juin 2020

Des enseignants chercheurs de la S2MS ont piloté un groupe de réflexion entre universitaires et parlementaires qui a abouti à l’élaboration d’une proposition de résolution intitulée « Pour un service public en faveur d’une culture sportive pour toutes et pour tous  » déposée à l’Assemblée Nationale par Mme Marie-George Buffet le 4 juin 2020. La résolution a obtenu la signature de 43 députés de tous bords et va continuer à circuler parmi les groupes parlementaires dans les semaines qui viennent, en marge de la future loi Sport et Société qui donnera corps à la nouvelle organisation du sport en France. La démarche de recherche développée ici contribue directement à la fabrique de la loi et, partant, à l’évolution des politiques publiques. Forte de cette implication, elle ambitionne également d’être le support de recherches émergentes sur le sport de demain.
Voir la résolution : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3059_proposition-resolution#


Quand universitaires et parlementaires parlent du sport au 21eme siècle

En marge des discussions liées à la nouvelle gouvernance du sport, un Groupe de réflexion, fondé sur un dialogue entre universitaires et parlementaires et portant sur le sport au 21eme siècle, se donne pour projet de contribuer à l’écriture d’une « Résolution pour une culture sportive au 21eme siècle » au sens de l’article 34-1 de la constitution.  Cette Résolution, portée par Marie-George Buffet, députée de la Seine-Saint-Denis et ancienne ministre des sports, sera proposée à l’Assemblée nationale dans le courant de l’année 2020. Elle pourrait utilement constituer le préambule de la nouvelle loi sur le sport.

Encore embryonnaire (réunions de travail Rennes, Rouen, Le Mans, 2019) la démarche se veut ouverte à tous les chercheurs qui souhaitent abonder la réflexion.